Le grand départ

Départ d'Alsace

Mercredi 5 novembre : voilà c’est le grand départ. Enfin, non juste les 1er « au revoir » : je pars aujourd’hui de chez mes parents direction Paris. Alors qu’il avait fait un temps exceptionnel tout le week-end, ce qui nous avait permis de profiter une dernière fois de la terrasse (manger une choucroute en t-shirt dehors en Alsace un 2 novembre, c’était une grande première), c’est sous la pluie alsacienne que je dis au revoir à mes parents et à ma soeur (qui m’a fait la surprise de passer à la maison avant d’aller au boulot). Le train à la dernière minute pour Paris, étant trop cher, j’ai fait du co-voiturage. Me voici donc en compagnie de notre conducteur Kao (ancien joueur de foot de l’équipe nationale du Togo), Christine et Robin. Robin, part en Nouvelle-Zélande pour 6 mois en janvier du coup ça a pas mal parlé voyage pendant le trajet ;)

J’arrive dans l’après-midi chez Néjiba qui m’héberge à Alfortville pour ma dernière nuit en France, et nous sommes rejoint par Sandra en début de soirée pour une dernière soirée fille à base de papotage, pizza et mousse au chocolat !

  • Ma soeur en route pour le boulot en vélo sous la pluie a fait un détour pour me dire au revoir

    Ma soeur en route pour le boulot en vélo sous la pluie a fait un détour pour me dire au revoir

  • Le grand départ
  • Le grand départ
  • Heureuse de partir

    Heureuse de partir

Départ de Paris

Après une petite nuit, Néjiba part au boulot et moi je passe à la boulangerie pour un dernier petit déjeuner bien français : baguette et pain au chocolat, partagé avec Claire, une autre amie qui habite juste à côté à Maison-Alfort.

P1000380P1000377

Et puis, cette fois c’est le grand départ, je prends mon sac et direction Roissy en passant par les longs couloirs du métro parisien où je peux écouter une dernière fois le groupe de Chatelet.

IMG_0219

Quand j’avais un peu peur de partir faire mon tour du monde toute seule, la lecture d’autres voyageurs me rassurait toujours : « en fait on est jamais seule, on rencontre toujours quelqu’un ». Adage qui se révèlera tout de suite vrai, puisque dans le RER, je rencontre Martine, jeune retraitée qui part à Bali où elle passe 6 mois dans l’année. Et en discutant on se rend compte, qu’en plus on prend le même 1er avion !

En effet, je vais à Bangkok avec une correspondance à Doha. Et mon 1er vol se fait en A380 !!! Et je dois dire qu’après plusieurs années à ne prendre que des low costs ou des vols intra-europe, l’A380 par Qatar airways, c’est la grande classe.

A Doha, dernière discussion et échange de mail avec Martine puis nos routes se séparent et je prends mon 2e vol de nuit où le sommeil sera intermittent.